Quai de la Tournelle, Quai St Bernard

Cette portion du Véme arrondissement qui borde la Seine a longtemps accueilli, à l’entrée du Paris de l’époque, le commerce du vin destiné à la ville.

Le port fluvial spécialisé dans le débarquement des vins fut enrichi d’entrepôts considérables.

Face à l’Arsenal, la courbure du fleuve, responsable des multiples reconstructions dont l’histoire a fait bénéficier le pont de la Tournelle, était aussi utilisée comme lieu de baignade populaire.

A la fin du XXe siècle, l’installation de l’Université en place de la vielle Halle aux Vins, s’est accompagnée dans un second temps de l’élévation d’un des plus remarquables bâtiments de Paris, l’Institut du Monde Arabe.

Dans ce célèbre musée, on admire autant les collections permanentes, les expositions temporaires de grande qualité que la force de l’architecture.

Le long du quai Saint-Bernard, le Jardin des Plantes, Museum national d’Histoire naturelle, accueille le public depuis le XVIIe siècle.

Ce lieu est marqué par la présence au cours des temps de Buffon, Lamarck ou Jussieu, mais aussi de nombreux autres grands naturalistes.

Il abrite d’exceptionnelles collections végétales et animales dans une présentation très riche qui intéresse toujours les visiteurs.

Le fort de la Tournelle était une fortification de la muraille de Philippe-Auguste destinée à défendre l’entrée de Paris sur la rive sud.
Dans le château de la Tournelle , qui le remplace ultérieurement, Vincent de Paul obtient de loger les galériens en attente du départ de la « chaine ».

Et ceci dans des conditions effroyables, jusqu’à la Révolution.

Contigu à cette forteresse, on avait élevé en 1674, sur des plans de Blondel, la porte Saint-Bernard, du nom d’un ancien couvent de Bernardin installé à côté, porte débouchant sur l’ancien chemin d’Ivry.
Tout cet ensemble disparut en 1792, pour donner place aux quais qui en portent le nom.

Aujourd’hui, un curieuse promenade publique abrite, en bord de Seine, le musée de la sculpture en plein air.

Au delà du boulevard de l’ Hôpital et de la gare d’Austerlitz, le quai conduit de nos jours le promeneur à la Bibliothèque François Mitterand, élément moderne de la Bibliothèque nationale de France.

Reproduction Interdite: Copyright JMB