Palais Royal

Au centre de Paris, entre l’Opéra, la Bourse, la rue de Rivoli, et l’emplacement des anciennes Halles, se trouve le Palais Royal.

Les parisiens appellent de ce nom un vaste quadrilatère allongé formant un jardin calme bordé de maisons de même style.

Des boutiques s’ouvrent sur une galerie clôturant ce jardin. Sur un des côtés, le bâtiment du Conseil d’Etat occupe l’emplacement de l’ancien palais initialement destiné aux Orléans, cousins du roi avant la Révolution.

Ce jardin où résidèrent Jean Cocteau et la grande Colette,entre autres célébrités, n’a pas toujours été aussi calme que de nos jours.
Au début de la Révolution, les galeries accueillirent les orateurs les plus importants,tandis qu’à la nuit tombée, la vie galante battait son plein.
On dit que c’est dans une boutique de ce quartier que Napoléon, alors encore Bonaparte, rencontra pour la première fois Joséphine de Beauharnais.

La construction de l’Opéra de Garnier à partir de 1853 permit le percement de l’avenue. Tout proche, le Théatre Français, célébre institution est placée non loin de l’endroit où Molière avait son théatre depuis 1661.

Si les Halles, l’ancien « ventre de Paris » n’offrent plus l’activité d’autrefois et les embarras qu’elles génèraient, si la Bibliothèque Nationale, qui ne tenait plus dans son espace trop étroit a émigré en partie,en attendant d’être restaurée, le quartier offre beaucoup de pittoresque.

On y admire la fontaine du square des Innocents et la belle église Saint-Eustache. Il abrite encore des magasins tantôt traditionnels, tantôt luxueux qui attirent le chaland.

Non loin de la Bourse de Paris, la rue Vivienne concentre le commerce de l’or et des monnaies, le Sentier montre à toute heure, une intense activité liée à la confection et à la mode.

Reproduction Interdite: Copyright JMB